Tracking : généralité et stratégie

Tracking : généralité et stratégie

Le tracking est un moyen utilisé pour renforcer le domaine du télémarketing. Il vise essentiellement à analyser les interactions entre communications de plusieurs marques dans un univers de concurrence. Il évalue dans le temps les conséquences de la campagne publicitaire en ajoutant également les réactions de la concurrence. À travers ce système, le télémarketing se développe de plus en plus auprès de toutes entreprises à secteur d’activité varié. Pour avoir plus amples détails sur le tracking et sur les tactiques exploitées, n’hésitez pas à parcourir les lignes ci-dessous.

Généralité du tracking

Dans le monde du télémarketing, le tracking est considéré comme étant un outil de mesure. Les points touchés par ce dernier sont variables. D’une part, le tracking vise la notoriété, l’attitude des clients et les utilisations au niveau des produits publiés. Il observe aussi la trace mémorielle des campagnes sans oublier la représentation de l’image de la société concernée. L’évaluation se réalise en continuité. La campagne en question peut se baser sur un seul produit ou sur de nombreux produits. Il faut juste que ces derniers ont un objectif commun afin que les résultats du tracking soient recevables.

Les indicateurs dans le tracking

Lorsqu’une entreprise utilise cet outil de mesure, il est capable de mesurer de nombreux indicateurs. Ces derniers ont une grande importance dans le télémarketing et dans les actions à entreprendre en cas de contraintes. Les indicateurs les plus mesurés sont les suivants : la notoriété de la société, la marque de l’entreprise, les offres de la firme, le mode et la fréquence d’utilisation des offres et des produits, la consommation des produits et des services, le souvenir publicitaire et l’image de l’entreprise elle-même.

Pour avoir un solide résultat sur le tracking il faut que le questionnaire à exploiter soit facile à comprendre et que les réponses ne soient pas complexes. Les interviews à effectuer devraient être dans les 600 par mois pendant un an. La gestion est beaucoup plus complexe pour cette campagne, mais elle reste un outil majeur pour avancer dans la branche du télémarketing.

Les stratégies du tracking

Pour faire du tracking, il existe quelques tactiques indispensables. Le respect de ces dernières est obligatoire afin que le résultat soit à la hauteur des demandes de l’entreprise. Ce sont essentiellement la méthode d’échantillonnage, la phase terrain et la construction du questionnaire.

La méthode d’échantillonnage

L’échantillon adopté est de 600 personnes pour une campagne d’interviews. Lorsque ce dernier est constitué, l’étude se fixe par mois. Le sondage se réalise sur quatre sous-échantillonnages. Chaque sous-échantillonnage doit faire l’objet d’une étude pendant une semaine. Cette tactique est la plus utilisée pour faciliter l’échantillonnage.

La phase terrain

Cette phase assure le recueil d’informations. Les questions sont administrées par téléphone. La flexibilité est en effet au rendez-vous vu que l’enquêteur n’a pas à se déplacer auprès du client. Étant donné que l’assistance se fait sur ordinateur, les recueils sont centralisés. À travers le questionnaire, les informations reçues doivent être bien précises.

La construction du questionnaire

La problématique du client doit être bien claire avant de pouvoir établir un questionnaire. Ainsi, l’entreprise est tenue de savoir toutes les informations sur l’environnement dont elle se trouve (marché, concurrence, fournisseur, client, etc.).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *